Navigation rapide

Accueil > Congrès Régional > COPACAMU 2007 > Vendredi 23 Mars 2007 > Communications libres 23-03-2007 > Noyades dans le Finistère : bilan sur 4 ans


Noyades dans le Finistère : bilan sur 4 ans Noyades dans le Finistère : bilan sur 4 ans

M. VERGNE, J. BESSEREAU, D. L’AZOU, J. COUVREUR

SAMU 29
CHU La Cavale Blanche
Brest

Introduction :

Malgré les nombreuses campagnes de prévention, les noyades restent un

problème majeur de santé publique. Nous avons étudié les caractéristiques de cette pathologie
accidentelle, observé le devenir des patients et recherché l’existence de facteurs favorisants.

Méthode :

Il s’agit d’une étude rétrospective, incluant les noyades qui ont eu lieu dans le
département de janvier 2001 à décembre 2004. Le recueil des données initiales a eu lieu au
CRRA, puis dans les services receveurs du département. Nous avons pu exploité 196 dossiers.

Résultats :

Dans 69% des cas, le milieu de submersion est la mer, et la majorité des patients
se noient dans la bande des 300 mètres .Le pic des noyades a lieu en période estivale et dans
l’après-midi. L’âge moyen est de 47 ans, avec des extrêmes allant de 1 à 86 ans. 25% ont
moins de 34 ans. Nous observons une prépondérance masculine (60% des noyés), qui est
également retrouvée sur les 10 cas d’enfants noyés. Le taux de mortalité dans notre série est
de 42%, 67% survivent sans séquelles et 1% avec séquelles. Les deux principales causes
retrouvées sont les accidents de loisir (51%) et les suicides (27%) L’étude statistique a mis en
évidence les facteurs favorisants suivants : l’alcool (associé dans 17% des cas), les
antécédents de troubles psychiatriques, l’épuisement, l’épilepsie et pour les enfants un défaut
de surveillance est systématiquement retrouvé.

Conclusion :

Les résultats sont concordants avec ceux de la littérature, mais deux
particularités se dégagent : un faible pourcentage de noyades pédiatriques, et un taux de
suicides largement supérieur à celui retrouvé dans la littérature. L’alcool n’est pas une
spécificité locale, le même pourcentage étant retrouvé dans des séries internationales. Les
actions de prévention doivent être renforcées pour diminuer les facteurs de risque.