Accueil > Congrès Régional > COPACAMU 2007 > Vendredi 23 Mars 2007 > Communications libres 23-03-2007 > Apport d’une Unité Mobile de soins en Gériatrie (UMG) au sein d’un Service (...)


Apport d'une Unité Mobile de soins en Gériatrie (UMG) au sein d'un (...) Apport d’une Unité Mobile de soins en Gériatrie (UMG) au sein d’un Service d’accueil des Urgences (SAU), Expérience du Centre Hospitalier d’Avignon

S. BOURGEOIS, C. BODET, S. MEYER, C. MENSE, B. ROCAMORA, P. OLIVIER - Avignon

Introduction : L’évolution démographique entraine une inflation du nombre d’admissions de
personnes âgées dans les services d’urgence. Cette population de personnes âgées génère des
contraintes spécifiques. Face à celles-ci, le Centre Hospitalier d’Avignon a ouvert en 2005
une UMG au sein du SAU selon la circulaire du 18 mars 2002 et la dixième conférence de
consensus de la Société Francophone de Médecine d’Urgence du 5 décembre 2003. Elle est
composée d’un médecin gériatre temps plein, d’une infirmière, d’une assistante sociale et
d’une secrétaire. Nous nous proposons d’analyser son activité.

Résultats et discussion : de janvier à juin 2006, l’UMG est intervenue auprès de 566 patients
(62,5% de femmes). L’âge moyen est de 85 ans (74-102). 73,5 % des patients ont été vu au
SAU et 26,5% dans l’unité d’hospitalisation de courte durée. Un retour à domicile de 173
patients a été réalisé (31%). L’orientation des patients hospitalisés a été gériatrique dans 46%
des cas. On retrouve avant tout les motifs « altération de l’état général », « perte
d’autonomie » et les troubles psychologiques et comportementaux des syndromes démentiels
chez les patients pris en charge. Une consultation externe de Gérontologie polyvalente peut
être proposée par l’UMG permettant de compléter la prise en charge de certains patients
initiée au SAU depuis juin 2006. Les données informatiques actuelles ne nous permettent pas
de fournir actuellement des chiffres précis sur le taux de réhospitalisation précoce des patients
réadressés au domicile. Sur le plan qualitatif, l’UMG propose un accueil spécifique de la
personne âgée, un accueil des familles, en particulier pour les situations de démences, de soins
palliatifs et d’épuisement de l’entourage ainsi qu’une évaluation médico-psycho-sociale. Les
retours à domicile sont organisés, avec prise en charge sociale. La connaissance des structures
et des réseaux gériatriques et le rôle de formation au sein et en dehors du personnel du SAU
complètent l’intérêt de cette UMG.

Conclusion : Les UMG ont logiquement une place au sein des services d’Urgence du fait de
l’inflation du nombre d’admissions des sujets âgés fragiles ou grandement dépendants.Elles
participent directement aux prises en charge de ces patients, en coopération avec le personnel
soignant des urgences, et en lien avec les structures de Gériatrie, les services sociaux, et les
soignants libéraux. Elles participent à l’amélioration de la communication entre SAU et
services de Gériatrie.