Accueil > Congrès Régional > COPACAMU 2007 > Jeudi 22 Mars 2007 > Sessions Infirmièr(e)s 22-03-2007 > Tables Rondes 22-03-2007 > Spécificité du travail de nuit aux urgences : Retour d’expériences


Spécificité du travail de nuit aux urgences : Retour d'expériences Spécificité du travail de nuit aux urgences : Retour d’expériences

C. BOMPARD*, C. BONET*, P. LOUVET**, P. TROPINI**, V. GIOCANTI**

* Hôpitaux Sud, Marseille,
** Centre Hospitalier, Aix-en-Provence

SPECIFICITE DU TRAVAIL DE NUIT AUX URGENCES

P. LOUVET, P. TROPINI, V. GIOCANTI
Centre Hospitalier, Aix-en-Provence

Présentation des Urgences

I -Présentation sommaire du SAU au sein du Centre hospitalier

Le Centre hospitalier du Pays d’Aix est un Etablissement de 800 lits situé en zone urbaine.

Il comporte un SAU composé notamment d’un :

* Secteur d’accueil des urgences chirurgicales et enfants
* Un secteur d’accueil des urgences médicales adultes
* Un secteur de 4 lits portes
* Un total de 10 boxes
* Un secteur UHCD de 5 lits
* Une activité SMUR
* Une unité d’accueil temporaire des urgences psychiatriques. Il s’agit d’un service
dépendant du CHS de la ville. Il est implanté au coeur des urgences générales.

II - Présentation sommaire du SAU en lien avec la zone de recrutement

* Le recrutement des patients par le biais des urgences

On note environ 44000 passages par an soit une moyenne de 120 par jour dont 40 la nuit

La zone de recrutement est très large elle couvre les communes environnantes d’Aix en
Provence et s’étend au Sud du Vaucluse, des Alpes et aux frontières du Var. (cf. carte)

Cf Diapo

On peut noter un lien entre l’éloignement et les horaires de réception des patients.
Ainsi on peur noter la nuit un pic de recrutement sur les départements voisins. (cf. courbe)

Cf.diapo

Le nombre de patients qui se présentent aux urgences la nuit ne correspond pas au nombre de
prises en charge gérées en horaire de nuit (cf. courbe) .En effet, si une moyenne de 7 patients
se présente sur la tranche horaire 17 h / 22h un grand nombre de ceux qui sont arrivés en
journée et notamment en fin d’après midi ne sont pas repartis. On peut noter une embolisation
des circuits d’hospitalisation dont les causes sont multiples. L’arrivée des équipes de nuit
correspond à un déblocage partiel de cette situation et la nécessité de gérer de nombreux
passages dans les différentes unités de l’hôpital. Il y a bien ici une spécificité des conditions
de prise en charge des soins sur les horaires de nuit. (Expliquer)

Cf.diapo.

COMPOSITION DES EQUIPES MEDICALES ET INCIDENCES SUR LA PRISE EN
CHARGE SOIGNANTE LA NUIT

L’équipe médicale est composée, la nuit, de 4 médecins dont l’un d’entr’eux se détache pour
assurer les sorties SMUR. En horaire de jour 6 médecins sont présents sur le service

Par ailleurs, l’équipe médicale intervient sur l’ensemble des services ce qu’il ne fait pas de
jour.

* Pour assurer la prise en charge des urgences vitales au sein des unités, urgences vitales
qui peuvent également être couvertes par les équipes médicales de réanimation en
fonction des disponibilités de chacun.
* Pour assurer la couverture médicale des urgences relatives au sein des unités.
* En cas d’aggravation d’un patient hospitalisé dans les services, il arrive qu’il soit
descendu aux urgences pour des soins médicaux ou il sera parfois gardé pour
surveillance et soins intensifs.

La diversité des missions qui incombent à un effectif médical plus réduit que le jour, y
compris sur les temps forts est à noter.

De ce fait l’encadrement médical de nuit est moins important et la présence de soignants
expérimentés est plus nécessaire encore.

COMPOSITION DES EQUIPES SOIGNANTES LA NUIT ET CONSEQUENCES SUR LES
PRISES EN CHARGE SOIGNANTES

L’équipe soignante est composée de 6 IDE, 3 AS, 2 brancardiers. 2 manipulateurs radio
et 1 agent d’accueil complètent l’équipe

On constate donc par rapport au jour :
* Une infirmière en moins,
* L’absence d’ASH

Conséquences :

Sur le plan infirmier l’organisation des soins doit être différente pour une prestation de
même niveau avec un nombre de patients très important en début de nuit.

L’absence d’ASH ne permet pas une propreté suffisante des locaux sur fréquentés en début
de nuit si d’autres catégories professionnelles n’interviennent pas au moins à minima.

SPECIFICITES DES URGENCES LA NUIT :

INCIDENCE DE LA VIE DE LA CITE ET DES COMPOSANTES SOCIALES DE LA
POPULATION.

La population accueillie est le reflet de la composition sociale de la ville, de l’évolution des
modes de vie et des évènements socioculturels locaux

* Aix en Provence est une ville universitaire accueillant 40000 étudiants dont un certain
nombre sont mineurs et éloignés de leur famille. Cette part de population de jeunes est
plus encline à une vie nocturne que le reste de la population. De ce fait, les urgences
recruteront un certain nombre d’entr’eux victimes de problèmes de santé liés à leur
activités de loisir, aux comportements à risques, aux angoisses liées à leur situations
socio économiques.

* Les urgences, du fait de la situation géographique de la ville reçoivent les accidentés
du ski rapatriés des Alpes .Les accidents surviennent en journée et les délais de
transports font que les patients arrivent souvent en soirée aux urgences.

* Certains évènements festifs sont organisés en soirée et génèrent des nécessités de
prises en charges .Pour mémoire, on peut citer les soirs de réveillon, les soirées
étudiantes, les retours de weekend, la fête de la musique. Les animations et
évènements des villes alentours sont aussi à prendre en compte notamment en matière
d’accidents du trajet.

SPECIFICITE DES URGENCES LA NUIT ET PROBLEMES DE SOCIETE

* Comme dans toutes les grandes villes, les urgences drainent des populations
défavorisées ou les problèmes médicaux et sociaux sont intimement liés. Ces
difficultés sociales ont un retentissement plus important la nuit et les réponses sont
plus difficiles à apporter.

* La violence est aussi présente, souvent liée à des dépendances et des troubles
psychiatriques.

SPECIFICITE DU SOIN EN HORAIRE DE NUIT

* Il n’est pas inutile de rappeler que la nuit n’est pas sans conséquences sur la
psychologie des personnes soignées : ainsi l’angoisse est plus prégnante, la représentation
des difficultés moins objective.

* De la même manière, des retentissements physiologiques sont connus des soignants.
La température corporelle des patients chute en fin de nuit. La perturbation du sommeil
entraine une irritabilité, un ralentissement des facultés mémorielles, par exemple. De tout
ceci, l’équipe devra tenir compte dans la gestion du soin.

LA SPECIFICITE DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS EN HORAIRE DE
NUIT : Point de vue du cadre

* La nécessité de maintenir un niveau de compétence constant .
* La difficulté liée aux demandes d’HDT en horaire de nuit : comment être certain de
ses décisions.
* Le problème des mineurs la nuit
* La gestion des SDF
* Le placement des patients

CONCLUSION