Navigation rapide

Accueil > Congrès Régional > COPACAMU 2007 > Jeudi 22 Mars 2007 > Sessions Infirmièr(e)s 22-03-2007 > Controverses 22-03-2007 > Y a-t-il un profil type d’infirmier/ère aux urgences ?


Y a-t-il un profil type d'infirmier/ère aux urgences ? Y a-t-il un profil type d’infirmier/ère aux urgences ?

C. SEBA*, B. BENICHOU**

*
Cadre de santé Service d’Accueil des Urgences
Hôpital La Conception Hôpitaux Sud
Marseille

** CSS
Hôpitaux Sud
Marseille

L’infirmier exerçant dans un service d’urgences doit être en mesure d’accueillir, 24 heures sur
24, tout patient dont la prise en charge n’a pas été programmée, se présentant pour des soins
immédiats, qu’il s’agisse d’une urgence vraie ou d’une urgence ressentie.
Un travail de recherche récent dans les services d’Urgences visant à l’élaboration d’un
référentiel compétences a démontré que bien plus qu’ailleurs l’Ide exerçant aux urgences
devait posséder des qualités et aptitudes personnelles, des compétences professionnelles et
relationnelles lui permettant de s’adapter au turn-over, aux populations et à la diversité des
pathologies reçues. L’infirmier des urgences doit également être polyvalent puisqu’il sera
amené à exercer différentes fonctions : Infirmier affecté à l’accueil et au tri des patients : IOA,
Infirmier affecté à l’UHCD, IDE de soins ou affecté au bloc de la main pour les urgences du
secteur centre, IDE pour les salles de d’urgences vitales « déchocage » etc…
C’est pourquoi nous pensons qu’il y a bien un profil de poste de l’infirmier des urgences.

LE PROFIL DE POSTE ?

Le profil de poste se compose de plusieurs éléments qui permettront de cerner totalement les
attentes d’une organisation et les conditions de travail .
Le profil de poste décrit donc les conditions le travail, les résultats attendus, les ressources et
les compétences requises pour occuper ce poste.
A partir du profil de poste, on pourra décliner un profil type du candidat avec formation
initiale, formation professionnelle, connaissances, aptitudes, expériences, personnalité…

Le professionnel qui exerce le métier d’infirmier aux urgences réalise des soins techniques
qui relèvent du rôle « prescrit ou collaborant » : de la prise de sang en passant par la pose de
perfusion, de cathéter, aux pansements, à la pose de sondes et à la réanimation de patients en
détresse vitale… mais également des soins relevant de son rôle « propre » : soins d’hygiène et
de confort, des soins relationnels, éducatifs et encadre les étudiants Infirmiers en formation
ainsi que les élèves Aides-soignantes.

C’est pourquoi on pourrait penser que n’importe quel étudiant sortant de l’IFSI son diplôme
d’état en poche peut travailler aux urgences, peut être que oui pour certains qui ont passé la
fin de leurs études dans un service d’urgences , c’est à dire qu’ils ont effectué leur module
optionnel et axé leur projet professionnel sur les urgences.

Mais l’expérience a montré qu’un infirmier affecté ponctuellement aux urgences ne possédait
pas les qualités requises pour s’adapter à la spécificité du service : expérience de l’affectation
ponctuelle d’infirmiers du pool ou intérimaires qui se sont avérés non opérationnels, non
adaptés à la spécificité du service : turn over rapide des patients, agitation et violence dans le
service, demande pressante des familles… que l’encadrement ne pouvait affecter qu’à
l’UHCD. De ce fait, on ne peut recourir qu’avec parcimonie à ce personnel de remplacement
en maintenant un effectif suffisant d’IDE du service dans la zone de soins.

Car l’accueil d’un patient aux urgences est toujours générateur d’un stress majeur pour le
malade et sa famille. Devant cette situation brutale, l’infirmière doit faire preuve de calme , de
discrétion, de tolérance, doit se montrer rassurante et avoir le sens de l’écoute et de la
compréhension . Elle informe le patient et son entourage selon son domaine de compétences
en respectant les règles déontologiques et législatives.

Si la plupart des savoirs sont issus de l’expérience, du terrain ou acquis pendant la
formation à l’IFSI, un certain nombre de qualités professionnelles intrinsèques à l’individu
sont indispensables.
Au-delà du profil de poste, ce sont des compétences, un savoir faire, un savoir- être , pouvoir
évaluer rapidement avec discernement les situations qui se présente et réagir efficacement ,
toutes qualités que doit posséder l’infirmier des urgences et qui en font toute sa spécificité.

Les qualités de l’infirmier des urgences :

Dans un service d’urgences, l’IDE doit bien plus qu’ailleurs développer des compétences
techniques, savoir identifier les urgences vraies, réagir de façon adaptée et en temps voulu.
Il doit également posséder des capacités d’organisation, être polyvalent face à la multiplicité
des pathologies reçues : des urgences médicales aux urgences chirurgicales, aux urgences
psychiatriques et à la réanimation.
Il doit être capable d’identifier les situations d’urgence relatives et y apporter des réponses
adaptées, de prendre en charge la famille du patient et ses accompagnants.
Il sait maîtriser les situations difficiles et génératrices de stress (agitation, agressivité,
violence, arrêt cardiaque, ..).
Il est capable d’exécuter avec rapidité et discernement les prescriptions……
Il possède des capacités d’analyse et de synthèse.
Il possède les connaissances administratives, médico-légales et organisationnelles de l’hôpital
nécessaire à l’exercice de sa fonction.
Il est capable de s’adapter face à la rotation des patients et aux situations d’urgence,
Il applique les protocoles médicaux et paramédicaux des soins relevant de leur rôle propre..

Il participe également activement à la gestion et la maintenance d’un matériel sophistiqué
car il doit pouvoir intervenir sereinement face à toutes situations, c’est pourquoi son activité
consiste aussi au contrôle et à la vérification du matériel médical utilisé ainsi qu’à leur
maintenance et aux dates de péremption, l’approvisionnement en gaz médicaux, gestion de la
pharmacie ,le laboratoire, l’approvisionnement suffisant en matériel pour assurer la continuité
des soins et respecter l’hygiène des locaux et du matériel utilisé…

Il doit être capable d’intervenir en cas de catastrophe : plan Blanc, plan NRBC, plan
canicule , grippe aviaire et connaître les protocoles et procédures en vigueur.
Il doit avoir des compétences relationnelles et en matière de communication est patient et
rassurant.

L’IDE exerçant aux urgences doit être disponible et diplomate, il est capable de gérer un ou
plusieurs patients en même temps ainsi que leur famille.
Il est capable de travailler en partenariat étroit avec le Médecin chargé du malade et collabore
avec les différents interlocuteurs affectés aux urgences.
Il est capable d’accueillir le patient et sa famille avec courtoisie, calme, politesse, discrétion,
et tolérance. Il est rassurant, respectueux de la dignité et de l’intimité d’autrui.

Toutes ces qualités professionnelles sont à notre sens autant de compétences qui nous font
dire qu’il y a un profil de poste de l’infirmier des urgences.
L’affectation dans un service d’urgence doit être un choix du candidat en tout état de cause.
Nous pensons qu’il existe plusieurs combinaisons de savoirs et de compétences pour faire
face et répondre efficacement aux situations particulières et singulières d’un service
d’urgence. C’est pourquoi tout infirmier n’est pas susceptible de s’adapter aux
différentes conditions d’exercice du métier d’infirmier aux urgences.

Au-delà du savoir, des connaissances que l’infirmier va acquérir pendant sa formation en IFSI,
nous pensons qu’il y a un savoir faire et un savoir être et savoir réagir avec efficacité et
efficience pour exercer le métier d’infirmier dans un service d’Urgences