Accueil > Congrès Régional > COPACAMU 2006 > Jeudi 23 Mars 2006 > Communications libres 23-03-2006 > Transferts Infirmiers Inter-Hospitaliers (TIIH) : étude de faisabilité

0 vote

Session PRE HOSPITALIER


Transferts Infirmiers Inter-Hospitaliers (TIIH) : étude de faisabilité Transferts Infirmiers Inter-Hospitaliers (TIIH) : étude de faisabilité

MH. BUFFO, E. TENTILLIER, F. CARINI, V. SCHMITT

SAMU 33 - SMUR Bordeaux,
Hôpital Pellegrin,
33076 Bordeaux cedex

Introduction :
Les recommandations de SAMU de France pour la réalisation de transferts inter-hospitaliers sous la responsabilité d’un infirmier (TIIH) visent à améliorer le rapport bénéfice-risque au cours des transferts interhospitaliers
de patients stabilisés. Il est apparu intéressant d’évaluer localement la faisabilité et la pertinence
de ce type de transport.

Matériel et méthode :
Du 10 mai au 2 juillet 2004, une équipe dédiée à la réalisation de TIIH, comprenant un infirmier anesthésiste
(IADE) et un conducteur ambulancier (CCA) a été constituée (jours ouvrés de 8H à 16H). Les données
recueillies étaient : composition de l’équipe TIIH, âge du patient, motif du transfert, gravité du patient
selon la classification CCMS (classification clinique des malades en SMUR), incidents (mineurs sans rappel
au 15, avec rappel au 15, ou nécessitant un renfort).

Résultats :
Sur 28 jours, 29 TIIH ont été proposés par le médecin régulateur du SAMU. L’âge médian est de 55 ans
[extrêmes 27-82]. La durée totale médiane des TIIH a été de 69 min [30-135], avec 7 % des TIIH réalisés
hors agglomération (distance maximale 35 km), 45 % des TIIH effectués en vue d’un examen complémentaire.
Les pathologies neuro-chirurgicales sont prédominantes (52 %). Les patients sont classés en CCMS 2
(38 %) ou 3 (38 %). Les principaux traitements ont été : maintien d’une ventilation mécanique 55 %, surveillance
d’un drainage pleural 24 %, catécholamines en continu 7 %. 9 incidents mineurs ont été notés,
mais aussi 2 incidents sérieux ayant nécessité un renfort médical et une annulation de transfert (2 patients
CCMS 5).

Conclusion :
La réalisation de TIIH dans de bonnes conditions de sécurité permet d’enrichir l’éventail de moyens mis
à la disposition du SAMU-Centre 15 entre l’ambulance légère et l’UMH Le faible nombre d’indications interroge
toutefois sur la pertinence de la constitution d’une équipe dédiée.