Navigation rapide

Accueil > Congrès Régional > COPACAMU 2005 > Jeudi 24 Mars 2005 > Communications Libres Médico-Infirmières 24-03-2005 > Evaluation rétrospective de la prise en charge de la traumatologie grave de (...)

Evaluation des Pratiques Professionnelles


Evaluation rétrospective de la prise en charge de la traumatologie grave de (...) Evaluation rétrospective de la prise en charge de la traumatologie grave de la main par un service d’urgences

F. ARONICA, C. MASSON, G.VIUDES

Centre Hospitalier de Hyères
Service des Urgences
83400 Hyères

L’évaluation de la gravité des lésions traumatiques de la main est une difficulté quotidienne dans un service d’urgence. Les critères de gravité sontils
bien identifiés ? La prise en charge au bloc opératoire est elle réalisée dans les délais recommandés ? Quelles sont les solutions proposées pour
améliorer la prestation fournie aux patients ?

MÉTHODE

Nous proposons de comparer les résultats objectifs obtenus par l’étude rétrospective de 234 dossiers de traumatologie de la main pris en charge
au cours de l’année 2004 par le service des urgences de Hyères et les chirurgiens de la main de la clinique St Jean de Toulon. Nous avons
recherché les critères cliniques décrivant une urgence chirurgicale (recommandation des chirurgiens de la main) et avons examiné les différents
délais de prise en charge.

RÉSULTATS

234 dossiers ont été évalués - 231 sont complets (dossier d’urgence et compte rendu chirurgical) - 48 dossiers d’urgences décrivent une urgence
chirurgicale qui est toujours confirmée par le compte rendu opératoire - 13 dossiers des urgences sont très incomplets et ne permettent pas de
conclure si la gravité, pourtant décrite par le chirurgien, a été correctement appréciée par le médecin des urgences.
L’étude des délais montre que les 61 patients graves sont tous opérés dans des délais corrects, mais que le délai de prise en charge aux urgences
varie de 2 à 20 minutes.

CONCLUSION

L’identification des urgences chirurgicale de la main est bonne. Tous les patients ont été correctement pris en charge dans le cadre du contrat
relais. Cependant la qualité du recueil des signes cliniques est médiocre et les délais de prise en charge peuvent être réduits pour nombre de
patients. Nous proposons l’utilisation d’un document spécifique d’évaluation des plaies de la main qui permettra à l’infirmier(e) d’accueil un tri
spécialisé et en conséquence un raccourcissement des délais ainsi qu’une amélioration de l’appréciation clinique.